L’autre résistance de Sarajevo

Durant le siège de 1992 à 1995, près de 11 000 personnes perdirent la vie à Sarajevo. Une résistance militaire s’organisa d’abord autour de quelques « seigneurs de la guerre », puis l’armée bosniaque régulière prit le relais. Mais une autre résistance se mit en place chez les civils : le théâtre, les expositions et les concerts permirent de faire tenir les Sarajéviens. Vingt ans après la fin du siège, que reste-t-il de cette résistance ?

juin 20 2014

Mots-clés : , , , , ,

LAISSER UN COMMENTAIRE
standardPostTransition
Perhaps the network unstable, please click refresh page.