Chronique de la semaine n°17 / Chronicle of week n°17 : Théâtre clandestin bélarusse et synagogues en perdition, quand les artistes font de la résistance / Underground theatre in Bielorussia and distress, artist resistance movements

Cette semaine, l’équipe du Bulli Tour Europa vous emmène dans la « dernière dictature d’Europe », la Biélorussie au régime autoritaire, qui surveille de près les artistes et intellectuels qui pourraient déstabiliser le pouvoir. Au-delà de la frontière très contrôlée, nous vous proposons ensuite de prendre la route des pays baltes pour un focus sur les synagogues en bois de Lituanie.

minsk10

Le Bulli à Minsk sous surveillance

Après un passage par la Pologne, et notamment par le lieu de mémoire européen que sont les camps d’Auschwitz, le Bulli a pris la direction de la Biélorussie, un pays où la pile de formulaires à remplir et les heures passées à la frontière font pâlir mêmes les plus téméraires. La Biélorussie, souvent qualifiée de « dernière dictature d’Europe », arbore depuis des décennies un régime autoritaire. Notre équipe s’est rendue incognito dans ce pays, où le KGB sévit encore, nostalgique de l’âge d’or de cette célèbre police politique.

Et elle n’a pas mince à faire. Bien que très surveillés par les sbires d’Alexandre Loukachenko au pouvoir depuis 20 ans, en particulier sur les réseaux sociaux, quelques intellectuels et artistes participent à la contestation politique dans la limite de la liberté d’expression accordée par les autorités. C’est le théâtre libre biélorusse, une troupe clandestine, qui retient notre attention cette semaine. Cette troupe basée à Minsk revendique une création dans l’air du temps, contrairement aux productions gouvernementales « poussiéreuses » : « du old school dans le style soviétique », dénonce Victoria Biran. Le BFT (Belarus Free Theater), délogé plusieurs fois par les autorités, dérange, portant sur scène des sujets tels que la dictature, le suicide ou la question des genres. Des sujets et des spectacles qui attirent notamment un public de policiers en civil, qui surveillent régulièrement la troupe, qui tente elle de lever le voile de fumée de la propagande et de la censure.

Pays-baltes3-514x342

Le Bulli pose devant les dernières synagogues en bois de Lituanie encore en état.

Après quelques jours à Minsk, le célèbre combi a pris la route des pays baltes, en commençant par la Lituanie. Nous vous proposons d’y découvrir les dernières synagogues en bois encore debout. Uniques exemples de pareilles synagogues à travers le monde, ces synagogues en bois sont aujourd’hui en piètre état. L’engagement de quelques gardiens de ces lieux pose la question de leur classement, de leur conservation et de leur valorisation.

Continuez à suivre l’aventure sur facebook, twitter et sur www.bullitour.eu

 

Chronicle of week n°17: Underground theatre in Bielorussia and distress, artist resistance movements

 

This week, the crew of the Bulli Tour Europa brings you to the « last dictatorship of Europe », Byelorussia and its authoritarian regime, who keep a close eye on the artists who could destabilize their power. Beyond the closely controlled border, we take you along the road going to the Baltic countries to study the wooden synagogues of Lithuania.

minsk10

The Bulli, attentively watched in Minsk

After having crossed through Poland, and notably the place held in the collective European memory that is Auschwitz, the Bulli headed for Byelorussia, a country where the stack of paperwork to fill in and the hours of wait discourage even the bravest. Byelorussia, often called the « last dictatorship of Europe », has been ruled for years by an authoritarian regime. Our crew discretely entered this country, where the KGB is still active, nostalgic of the golden age of their famous secret political police.

It is not a piece of cake. Though closely watched by the henchmen of Alexander Loukachenko, who has governed the country for 20 years, especially on social media sites, a few intellectuals and artists contribute to the political opposition within the limits freedom of speech granted by the authorities. The free theatre of Byelorussia, an underground troupe, has caught our attention this week. This company based in Minsk fight for modern creations instead of the « old-fashioned » governmental productions : « old school Soviet style », laments Victoria Biran. The BFT (Belarus Free Theater), dismantled on several occasions by the authorities, bothers people; they stage plays about topics like dictatorship, suicide, or gender theory. Topics and plays that gather a public among which there are disguised policemen, who frequently watch the troupe whose members try to get rid of the screen of smoke created by propaganda and censorship.

Pays-baltes3-514x342

The Bulli stops in front of the last wooden synagogues still intact.

 After a couple of days in Minsk, the famous Volkswagen Transporter headed for the Baltic countries, starting with Lithuania. We give you the opportunity to discover the last wooden synagogues still intact. The involvement of some of the guardians of these places brings to light the question of them being listed as historical site, of their conservation and of their promotion.

Keep following our adventure on facebook, twitter and on www.bullitour.eu

sept 22 2014

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , ,

LAISSER UN COMMENTAIRE
standardPostTransition
Perhaps the network unstable, please click refresh page.