Trouver la paix

Jelena avait dix ans quand Vukovar est tombé aux mains des soldats serbes. Son père a fait partie des 264 victimes du massacre de l’hôpital. Aujourd’hui, elle croise l’un des bourreaux de son père dans la ville.

Ruzica Barbaric a 63 ans et vit à Vukovar. Le 18 novembre 1991, le jour où Vukovar est tombé, elle a été violée et humiliée par des combattants serbes. Depuis, elle attend que justice soit faite. Sans procès, elle ne peut pas trouver la paix.

Snjejana Maljak est mère de quatre enfants. Pendant le siège de Vukovar, elle a été abusée par des combattants serbes. Elle a quitté la ville après la guerre et n’y est rentrée qu’après plusieurs années, une fois que Vukovar est redevenu croate. Elle se dit parfois qu’elle aurait mieux fait de ne pas y retourner…

juin 2 2014

Mots-clés : , ,

LAISSER UN COMMENTAIRE
standardPostTransition
Perhaps the network unstable, please click refresh page.