À Vukovar, l’école divise un peu plus les habitants

Au lycée d’économie de Vukovar, 400 élèves se côtoient. Un tiers d’entre eux sont serbes et étudient dans des classes à part.

Vukovar est le lieu emblématique de la guerre de 1991 en Croatie : entre août et novembre, la ville a été assiégée par l’armée nationale yougoslave, constituée d’une majorité de combattants serbes. Tombée aux mains des serbes le 18 novembre, Vukovar est redevenue croate après plusieurs années de négociations. Avant la guerre, Vukovar comptait 44 000 habitants. Aujourd’hui, ils ne sont plus que 27 000. Un habitant sur trois est serbe : la Consitution croate autorise les membres de cette minorité à étudier dans leur langue maternelle. Les écoles sont communes, mais les classes séparées, ce qui divise un peu plus les habitants…

mai 31 2014

Mots-clés : , , ,

LAISSER UN COMMENTAIRE
standardPostTransition
Perhaps the network unstable, please click refresh page.