Le berger de Vukovar

Le père Gordan est prêtre dans l’église franciscaine de Vukovar depuis 2006. S’il n’a pas vécu la guerre, il a appris à la connaître à  travers les dommages qu’elle a produits sur les hommes, les femmes et la ville. Il nous reçoit dans l´église reconstruite qui en a, elle aussi, gardé des traces.

Le père Gordan n´a pas connu la guerre à Vukovar, mais il a fini par la connaitre par la douleur de ses fidèles. Il a tenu à mettre sa bure pour la photo.

Le père Gordan n´a pas connu la guerre à Vukovar, mais il a fini par la connaitre par la douleur de ses fidèles. Il a tenu à mettre sa bure pour la photo.

 

Après des études à Strasbourg, le père Gordan est arrivé  à Vukovar après la guerre, en 2006. Il aide comme il peut les victimes qui veulent surtout oublier leur passé traumatique.

Après des études à Strasbourg, le père Gordan est arrivé
à Vukovar après la guerre, en 2006. Il aide comme il peut les victimes qui veulent surtout oublier leur passé traumatique.

La statue du Christ en bois a été abîmée pendant la guerre. C'est l'un des emblèmes du "martyre de la ville", explique le père Gordan.

La statue du Christ en bois a été abîmée pendant la guerre. C’est l’un des emblèmes du « martyre de la ville », explique le père Gordan.

 

L'autel a été dynamité par l'armée serbe pendant le siège. Il a été reconstitué à partir de huit morceaux principaux.

L’autel a été dynamité par l’armée serbe pendant le siège. Il a été reconstitué à partir de huit morceaux principaux.

Cette statue de la Vierge a été retrouvée sur un tas de gravats après la guerre. Un petit "miracle", selon le Père Gordan...

Cette statue de la Vierge a été retrouvée sur un tas de gravats après la guerre. Un petit « miracle », selon le Père Gordan…

La bibliothèque du monastère compte plus de 2000 ouvrages, dont quelques pièces rares.

La bibliothèque du monastère compte plus de 2000 ouvrages, dont quelques pièces rares.

 

Ces livres ont échappé de peu à la destruction. Ils gardent dans leurs pages les marques de la guerre.

Ces livres ont échappé de peu à la destruction. Ils gardent dans leurs pages les marques de la guerre.

Trois Franciscains s'occupent du monastère de Vukovar.

Trois Franciscains s’occupent du monastère de Vukovar.

juin 4 2014

Mots-clés : , ,

LAISSER UN COMMENTAIRE
standardPostTransition
Perhaps the network unstable, please click refresh page.