Maïdan, haut-lieu de mémoire au coeur de Kiev

Depuis les violents affrontements de l’hiver dernier, la place de l’Indépendance de Kiev est restée figée dans le temps des manifestations jusqu’au 9 août 2014, date à laquelle les services communaux ont nettoyé la place par la force. Seules quelques tentes sont encore visibles. Le Bulli Tour Europa était à Maïdan fin juillet, quand la place ressemblait encore à un décor de film de guerre. En réalité, elle était devenue un grand mémorial auto-géré et en partie reconstitué pour les touristes de passage. Quoi qu’il en soit, le lieu n’a pas fini d’occuper la mémoire collective ukrainienne, surtout quand l’unité du pays est menacée à l’est. Reportage.

août 11 2014

Mots-clés : , , ,

1 COMMENT
  1. […] La place Maïdan, le symbole de la contestation, a accueilli cet été le Bulli. Alors qu’il y a quelques jours, la presse internationale a annoncé le démantèlement des barricades, notre équipe a vécu les derniers jours de cette place assiégée. Depuis les premiers événements de l’insurrection populaire, à la fin de l’année 2013, la place est devenue le cœur de ce mouvement populaire. Un mouvement disparate, réunissant de simples citoyens et divers groupes politiques, tantôt nationalistes, tantôt europhiles. Après les événements du mois de mars, les affrontements violents ont laissé place au recueillement et au souvenir des combats. La place s’est ainsi transformée en mémorial à ciel ouvert, un sanctuaire immortalisant les événements de ces derniers mois, commémorant les « martyrs » de la révolution. Le site appartient d’ores et déjà à l’histoire du pays, et ce, malgré la poursuite du conflit dans l’Est ukrainien. […]

    08-18-2014, 4:11 Reply
LAISSER UN COMMENTAIRE
standardPostTransition
Perhaps the network unstable, please click refresh page.