A mi-chemin

 

Cortège de combis de collection au meeting international de bus VW à Bucarest.

Cortège de combis de collection au meeting international de bus VW à Bucarest.

Le compteur tourne ! En effet, nos deux reporters sont déjà à mi-chemin. L’occasion de revenir sur 5000km de voyage sur les routes d’Europe.

Le Bulli traverse les villages de Bulgarie.

Le Bulli traverse les villages de Bulgarie.

Depuis le départ du Bulli, en mai, le combi a sillonné les routes d’Europe, toujours plus à l’Est. Après une rencontre intense avec Boris Pahor, écrivain et ancien détenu du Struthof, à Trieste, les pays des Balkans, anciennes républiques yougoslaves, ont laissé entrevoir les blessures encore vives d’un passé proche. Découvrez les témoignages des femmes de Vukovar en Croatie ou de Fadila Efendic à Srebrenica en Bosnie. Leur périple a amené notre équipe à rencontrer Jovan Divjak, le « général à la rose », défenseur de Sarajevo, et de découvrir la résistance culturelle de la ville lors de son long siège. Malgré plusieurs initiatives, comme le CZKD de Belgrade, un « décontaminateur culturel », qui lutte depuis 20 ans contre les nationalismes, les communautés demeurent bien souvent séparées comme nos reporters l’ont constaté à Mostar. C’est par la petite république yougoslave de Macédoine que le Bulli à quitter l’ex-Yougoslavie en y rencontrant le groupe Shutka Roma Rap, un groupe aux identités multiples, qui nourrit la culture Rom à travers l’Europe.

Sur les traces du conflit serbo-croate, le Bulli au monument de Jasenovace.

Sur les traces du conflit serbo-croate, le Bulli au monument de Jasenovace.

C’est ensuite par la Bulgarie, que le Bulli a fait chemin à la rencontre de la communauté juive de Bulgarie, qui cherche un devenir pour son patrimoine, et à la rencontre des indignés de Sofia, ces jeunes qui ont crié leur volonté de refonder leur Etat, rongé par la corruption. L’occasion aussi de revenir sur le passé soviétique du pays, en découvrant les ruines de l’ancien siège du parti communiste à Buzludzha. La Bulgarie, bien loin de son passé, doit cependant faire face aux défis européens actuels et notamment à l’afflux de réfugiés à sa frontière avec la Turquie. Ils ont rencontré pour vous les réfugiés du centre d’Harmanli, qui attendent un passeport vers une nouvelle vie.

Le monument est pillé et dégradé depuis plus de vingt ans, sans qu'aucun projet sérieux ne voit le jour.

Le monument est pillé et dégradé depuis plus de vingt ans, sans qu’aucun projet sérieux ne voit le jour.

Après un passage en Roumanie, puis en Transylvanie, où notre équipe a passé une nuit dans un village fantôme, le Bulli a poursuivi sa route en Moldavie, puis en Transnistrie, une région séparatiste de la Moldavie, avant d’arriver en Ukraine à la rencontre de la population. Découvrez prochainement l’ensemble des reportages réalisés par notre équipe sur la carte interactive du tour. Retrouvez les coulisses du périple dans les carnets du Bulli Tour, la chronique hebdomadaire sur Rue89 Strasbourg. Et suivez l’aventure sur le site officiel et les réseaux sociaux, twitter et facebook.

août 14 2014

Mots-clés : , , , ,

LAISSER UN COMMENTAIRE
standardPostTransition
Perhaps the network unstable, please click refresh page.